Dagboek Raphaël Waterschoot
Loi du 8 mai 1848
Uniformes de 1882
Loi du 9 septembre 1897
Première mission en temps de paix
de la Garde Civique 

Vorigepagina | Volgendepagina
  Indexpagina of ga terug met de BACK-toets

teges de ce dernier. Aussi instruit par l"exprince, le roi n 1835 dota les difeenet coprs de milice citoyenne d'uniformes se rapprochant sensisblement de ceux de l'armée: les garnitures étaient en argent ou en métal blanc, au lieu d'être en or ou en cuivre.

F Loi du 8 MAI 1848.
Apres la conclusion de la paix en 1829, comme apres  l'armistice en 1830 la garde civique retomba dans l'inaction.
La zèle public étant reveillént sous I'irnpulsion des évenements qui s'étaient produits en France en 1848, la Législature reconstitua la garde civique et la rendit active dans touis les communes de 3.000 habitants.o

La loi du 13 Juillet 18253 modifia cette dernière disposition. A partir de ce moment la garde n'est plus active que dans les communes de 10.000 habitants au moins et dans les villes fortifiées ou dominiées par une forteresse.

Infanterie.
L'infanterie avait été repartie en grenadiers et en voltigeurs juasu'au 2 avril 1817, à cette date, l'infanterie des villes et communes de 10.000 habitants recut l'uniforme des genadiers avec quelques modifications; tunique avec epaulettes rouges ceinturon en remplacement du baudrier.

La blouse blue et le shakp légèrement modifiiés furent laissés à l'infanterie des communes rurales comptant moins de 10.000 habitants.
L'armement de l'infanterie consistait en un fusil a piston avec baïonette. Les sous-officers, les caporaux et les tambours portaient le sabre-briquet

Artillerie
A part la suppression du havresac, les tenues de l'artillerie et des chasseurs éclaireurs ne subirent guère que des modifications de détail. Ces corps avaient comme armement le mousqueton et la carabine
.
Cavalerie.
Dans In cavalerie. le plastron fut supprimé et l'amarante remplaça le vert pomme comme couleur distnctive
Chasseurs Belges
Un arrèté royal du 21 avril 1867 créa, au sein de, la garde
civique de Bruxeiles, un nouveau corps spécial, sous Je nom de
chasseurs belges.
L'uniform adopté par ce corps fut : la tunique en drap noir;
Brandenbourgs plat en laine noire tressé pantalon gris ornés de deux bandes en laine noire séparées par un passepoil vert; shako en drap gris, pompon en laine noire, plumet en plumes vertes; carabine avec sabre-baïonette; ceinturon et giberne en cuir noir. Dés 1871, les corps spéciaux avaient été armés du fusil COMBLAIN.

G Uniformes de 1882
Un arrêté royal du 17 novembre 1881 substitua à l'ancien uniforme de l'infanterie la vareuse et le collet rabatu avec cartouchière etc.
Le fusil COMBMLAIN légèerement modifié fut éégalment donné à l'infanterie en 1882
En 1896 le fusil Mauser modèlè 1889 admis dans l'armée fut distribué, aux chasseurs à pied et aux artilleurs de la garde.

H Loi du 9 septembre 1897
Dans la pensée du législateur, la loi du 9 septembre doit assurer à la garde civque une organisation mieux en rapport avec les nécessités de sa double mission, qui consiste à viellir
1 au maintien de l'ordre et des lois
2 à la conservation de l'indépendance nationale et l'intégrité du territoire.

La voie a suivre pour atteindre ce but a été remarquablement tracée par M le Ministre de Trooz, dans le discours qu'il prononça le 21 octobre 1900 au Palais des Académies, à l'occasion de la distribution des prix aux vainquers du concours national de tir:

1 Mission en temps de paix
La milice citoyenne a trois conditions a remplir, disait il pour demeurer digne de sa mission.
Elle doit être animée d'un ardent amour de la Patrie elle doit être diciplinée, elle doit être suffisamment instruite.
Le patriotisme, c'est à vous messieurse'n être les zéla-